Doc web

Site internet - généralités

Sommaire

  1. Définitions
  2. Réalisation
  3. Les langages du WEB
  4. Structure d'un site

Définitions

[Sommaire]
Un site internet (ou site web) est un ensemble de données de toutes sortes (textes, images, sons, vidéos) stockées sur un ordinateur appelé serveur et consultables sur un ordinateur appelé client via un réseau appelé Internet. Les serveurs sont généralement regroupés dans des data centers et sont sous la responsabilité d'une entreprise qu'on appelle un hébergeur. Les données reçues du serveur sont analysées et restituées sur l'ordinateur client par un logiciel appelé navigateur.
Pour créer un site WEB il faut obtenir un nom de domaine (gasparanc.fr par exemple) qui sert à l'identifier et à le trouver sur le réseau internet. La chaîne de caractères qu'il faut entrer dans la barre d'adresse du navigateur est l'adresse internet du site.
Ce qui arrive concrètement à un client et est traité par le navigateur s'appelle un document (aussi appelé page). Le contenu d'un document est issu de bases ou de fichiers de données installés sur le serveur.
[Sommaire]

Réalisation

[Sommaire]
La réalisation d'un site internet peut se faire de 3 manières différentes.
  1. Tout déléguer à une entreprise ou une personne (webmaster) extérieure. C'est cher, pas forcément bien fait et l'autonomie du demandeur est réduite à une alimentation encadrée du site. Toute modification ou évolution sera nécessairement lourde à mettre en place. Une variante, plus répandue et efficace, consiste à créer un service spécialisé dans l'entreprise ou l'administration voulant se doter d'un site. Cette façon de faire ne concerne normalement pas une petite structure associative.
  2. On peut réaliser un site en utilisant des outils de type CMS (Content Management Systeme). Leur utilisation est normalement libre et gratuite; parmi eux on peut citer WordPress, Joomla, SPIP, etc..
    Ces outils sont de simples gestionnaires de contenu très adaptés à la réalisation de blogs ou de "sites vitrine" mais ils sont assez vite limités ou difficiles d'utilisation quand il s'agit de mettre en oeuvre des sites plus complexes. Si le projet de site est ambitieux et que l'on souhaite le produit final soit multi-fonctionnel, cette façon de faire risque fort d'être très problématique.
  3. On peut enfin tout faire en construisant tous les éléments qui composent le site à l'aide des outils informatiques adéquats. Cette approche peut sembler un peu effrayante au premier abord, mais c'est la seule qui garantit une totale maîtrise de ce que l'on veut faire et de comment on le fait. Dans un monde où la division du travail et la stricte séparation des tâches sont devenus des dogmes, cette façon de faire est aussi une certaine forme de résistance.
[Sommaire]

Les langages du WEB

[Sommaire]
L'élaboration d'un document se fait à l'aide d'un ou plusieurs langages informatiques, chacun prenant en charge un aspect particulier de cette construction.
La conception et la réalisation artisanales d'un site web un peu complexe tel que celui de GASPAR nécessite une certaine maîtrise (pas nécessairement totale) de ces langages.
HTML et CSS n'étant pas à proprement parlé des langages de programmation, il est assez aisé de les apprendre et de les utiliser. La syntaxe est très simple, le vocabulaire assez intuitif est relativement peu étendu et les erreurs ne sont jamais "fatales" : le résultat obtenu ne sera simplement pas celui voulu.
Par contre, JavaScript, PHP et SQL sont de véritables langages de programmation. La syntaxe est parfois complexe, le vocabulaire riche et souvent abscons et leur mise en oeuvre nécessite de se familiariser un peu avec l'algorithmique, terme savant qui signifie "décomposer un problème concret et complexe en tâches élémentaires". De plus, contrairement à HTML et CSS, les erreurs sont assez souvent "fatales" : le programme ne s'exécute pas, est "planté" ou bien fait tout à fait autre chose que ce qui était prévu avec des conséquences qui peuvent être lourdes (perte irrémédiable de données par exemple).
[Sommaire]

Structure d'un site

[Sommaire]
Tout ce qui est afférent à un site (texte, images, données, instructions de mise en forme, code JavaScript ou PHP, etc..) est stocké soit dans des fichiers, soit dans une base de données. On stocke généralement dans des fichiers tout ce qui est "statique", c'est à dire tout ce qui dans la structure d'un document (d'une page) et dans son contenu ne change pas ou peu. Par contre, tout ce qui est "dynamique", c'est à dire ce qui est par nature changeant, évolutif (messages sur un forum, articles, données diverses, etc..), est enregistré dans une (ou plusieurs) base de données.

Les fichiers

Tous les fichiers relatifs à un site sont structurellement des fichiers texte sans aucune mise en forme. Ils doivent avoir une extension .html ou .php ou .js ou .css en rapport avec leur contenu et ils sont rangés dans des dossiers exactement comme sur n'importe quel ordinateur.
Les fichiers .js ou .css ne peuvent contenir respectivement que du code Javascript ou que des déclarations de style CSS.
Les fichiers .html peuvent contenir, outre le code HTML, du code JavaScript et CSS.
Si un fichier doit comporter du code PHP, il est obligatoirement nommé avec l'extension .php. Ces fichiers .php peuvent contenir des éléments de tous ces langages.

Les bases de données

Les bases de données (BD) relatives à un site servent à stocker, manipuler et restituer des données de tous types : texte, nombres, images, etc..
Le contenu d'une base de données n'est jamais directement accessible, même si ce contenu est stocké dans des fichiers (en informatique tout est fichier). Il est donc impossible d'alimenter une BD, de modifier ou visualiser son contenu sans passer par des procédures prédéfinies liées au type de BD; dans le cas de GASPAR, la BD utilisée est une BD MySQL.
[Sommaire]